Billet d’humeur….quelques réflexions, au sujet de la DNTE.

Bonjour,

J’aimerai soumettre quelques réflexions, au sujet de la DNTE.
Il y a beaucoup de bâtiments publics qui sont loin d’être aux normes
et très énergivores. Ne faudrait-il pas commencer par isoler tout ça
avant de réfléchir aux maisons des particuliers?
Et que de beaux toits de bâtiments publics qui pourraient servir à la
production d’eau chaude solaire et de chauffage par exemple !
La région, les départements, les communautés territoriales, etc… ne
pourraient-elles pas s’octroyer des subventions pour se financer des
projets pour réduire leurs dépenses énergétiques monstrueuses?
Je vis dans un lycée (appartenant bien évidemment à la région), où les
murs sont en béton (environ 10 cm d’épaisseur), où les fenêtres ne
ferment pas pour la plupart, pas de doubles vitrages non plus et quand
il y a du vent, c’est incroyable! Bref une consommation ( + émission) annuelle de gaz
impressionnante!!!

Ne faudrait-il pas se poser aussi la question du choix à faire quand aux
zones de protection du patrimoine : pas le droit de mettre des panneaux
solaires sur le toit: c’est pas beau! Oui, peut-être, mais pourquoi ne
trouverait-on pas ça normal, pour la protection de la Terre.

Au diable l’esthétique, il faut vraiment diminuer considérablement notre
production énergétique, c’est ça la priorité! Alors, mettons du solaire,                                                                                     du petit éolien pour particuliers partout où c’est rentable. On est
loin d’en avoir autant qu’en Allemagne et, franchement, pourquoi ça
serait moche? Pourquoi ça ne serait pas beau à côté d’un ancien château?

Aussi une petite rancune au sujet de la révision du PLU: il faut
construire plus dense, laisser une couronne verte autour des villes. On
en arrive à l’aberration suivante: Des bons terrains agricoles (proches
des villes : rien de plus normal à l’origine, les villes se sont
construites proches de zones fertiles), sont constructibles et d’autres,
pour avoir une couronne verte, deviennent non constructibles mais
néanmoins, impropres à l’agriculture par la qualité du sol.
Je le vis actuellement sur des terrains familiaux et je trouve ça
vraiment aberrant. Que va-t-on faire de ce terrain qui n’est plus
constructible : le laisser en friche? Quel intérêt? C’est une ancienne
vigne, mal exposée : au niveau agricole la terre est épuisée, la roche
est à fleur de terrain.
Un autre terrain est un magnifique verger, avec une terre végétale
importante, de bonne qualité mais, là, ce terrain est constructible :
c’est dommage de bétonner sur une aussi belle terre ! (qui pourrait
servir à nourrir localement plusieurs familles)

Autre point à traiter: J’ai un collègue qui habite Feurs et travaille à
Montbrison. Un collègue, sur la même discipline, habite Montbrison et
travaille à Feurs. (éducation nationale)
Ils ne peuvent pas intervertir leurs postes car ils sont titulaires du
poste et, pour une question de points, ne peuvent pas envisager une
modification …avant la retraite!!! Arrêtons d’être rigide ! Place au
bon sens pour la diminution de la consommation énergétique. Et
commençons par assainir dans le public, pour inciter aussi le privé à
prendre en compte les trajets de leurs employés.
Combien de Stéphanois vont travailler en voiture à Lyon, et dans la couronne
lyonnaise (et donc difficilement accessibles par les transports en
commun), et combien de Lyonnais travaillent sur la Loire ??

Est-ce ce genre de remarques qui peuvent faire avancer la réflexion
globale : à voir…
Et là, on touche directement la gouvernance, pas trop les citoyens
eux-mêmes: c’est sûr qu’ils ont aussi des efforts à faire, mais le bon
exemple vient des grands, n’est-ce pas?

Et entre nous, pourquoi aller faire la guerre au Mali si ce n’est pour
assurer la protection des gisements d’uranium et des grands groupes pétroliers ?…qui pillent l’Afrique en bradant un produit aussi rare et précieux que le pétrole.

Mais ne parlons pas de cela, il ne faut pas les heurter.
Bon, j’arrête.

Agnès Montagne, Montbrison-Forez en transition

Publicités

A propos loireentransition

Mis à disposition par l'Etat, Facilitateur de LOIRE en TRANSITION
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Billet d’humeur….quelques réflexions, au sujet de la DNTE.

  1. ALIBERT dit :

    Bonjour,
    Bien sûr, Agnès. J’ai soutenu une nouvelle équipe municipale pour mon village, innovante semblait-il, qui n’a eu de cesse que de construire une énième salle « des fêtes », en béton, au milieu des prés… quand je leur ai dit que la priorité aurait été d’isoler les bâtiments publics (école maternelle, primaire, mairie, bibliothèque, salle communale (la première !), ils n’avaient rien à répondre.
    Tu remues le couteau dans la plaie (ma plaie).

    Je désespère à considérer que nos délégués à la gestion de la vie de la cité (« nos » élus) parfois si bien dédommagés, ne font pas ce travail d’anticipation (gouverner c’est prévoir ?), quand nous nous escrimons, citoyens à militer bénévolement depuis… 43 ans pour ce qui me concerne.
    Constat amer, d’avoir pénalisé ma propre vie, ennuyé mes proches, bousillé ma vie professionnelle et sociale pour avoir voulu croire en un autre monde, eu honte de partir en vacances griller des centaines de litre d’essence (ou même de GPL)…
    J’arrête là, je me sens rabat-joie.

    Quand je militais pour la création d’un service de prévention du suicide, une de mes connaissances tentait de me convaincre de l’intérêt de l’extension du golf du coin, effaçant pourtant une exploitation agricole dont je réclamais avec d’autres la restitution à l’agriculture biologique.
    Nanti défendant son loisir préféré, libéral en diable, demandant sans pudeur aucune, à l’argent public de financer son terrain de jeu de non intérêt public, mais au contraire très particulier. Qu’importe, il est près du pouvoir, et au cours d’un dîner délicat, il obtiendra ce qui est refusé à des centaines de citoyens qui auront consacré des centaines d’heure à prendre contact, protester, monter des projets alternatifs et viables, produire des documents, des vidéo, des diaporamas…

    Pitié, laissez moi oublier que la majeure partie des citoyens s’en moque, comme de la réduction des indemnités des grands élus (à distinguer des élus municipaux de petites ou moyennes communes qui fournissent, malgré nos divergences d’objectif, un travail généreux), comme de la sauvegarde des espaces agricoles, pourvu qu’ils disposent de leur LGV personnelle, pour rejoindre Saint Exupéry, commodément pour partir en vacances aux Bahamas.

    Laissez moi dormir, oublier.

    Mais je continue de penser que les Transitionneurs (contrairement à la doctrine de la transition) devraient partir à l’assaut des élections, parce que quand les élus veulent, quel travail se fait ! Quand un maire Vert décide d’arrêter les « phytosanitaires », il le fait, mais ne propose pas une étude ! Quand les élus de la Communauté de Commune d’Aubagne décident de la gratuité, à l’usage, des transports sur leur territoire, que d’énergie carbonée épargnée, que de pollution évitée, que d’économie pour les ménages et de renforcement du « pouvoir de non achat », que de résilience supplémentaire, que d’accidents en moins, et, cerise sur le gâteau, quelle découverte que le constat de la quasi disparition des incivilités dans les transports !

    Là, j’arrête vraiment de me faire du mal.

    Fraternellement,
    Serge ALIBERT

  2. CHABALIER dit :

    Bonjour,
    Puis-je me permettre de vous suggérer d’arrêter de vous faire du mal, comme vous le dîtes si bien . Je vous propose d’aller faire un petit tour sur le site  » http://gensol.arte.tv/blog/2012/12/27/il-faut-arreter-dattendre-que-les-choses-viennent-den-haut/ « .
    En réponse également à Agnès, ce n’est pas parce que rien ne se fait (ou si peu) au niveau de votre commune que rien ne se fait au niveau général. Sur quoi vous appuyez-vous pour affirmer tout ce que vous affirmez ? un petit tour sur ces sites : »http://www.ifpeb.fr/ » et « http://www.construction21.eu/ ». Les choses bougent mais nous ne le voyons pas forcément à notre petit niveau.
    Transitionnellement vôtre.
    Danièle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s